Contraintes typologiques dans l’acquisition d’une langue étrangère : L’expression du mouvement chez les apprenants russophones du français - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Langages Year : 2012

Contraintes typologiques dans l’acquisition d’une langue étrangère : L’expression du mouvement chez les apprenants russophones du français

(1) , (2)
1
2

Abstract

This study examines the impact of typological constraints on foreign language acquisition exploring the hypothesis of conceptual transfer from first to foreign language. Based on Talmy’s (2000) distinction between Verb- and Satellite-framed languages, analyses compare descriptions of voluntary motion events along three paths (UP, DOWN, ACROSS) elicited in a controlled situation among Russian learners of French (beginners, advanced) and native speakers (Russian, French). Results show that French natives mostly express Path in verbs (V-pattern), but also lexicalize Path-and-Manner (mixed pattern for UP), while Russian natives use verbs to express Manner (S-pattern), Path (V-pattern) or both (mixed). Despite idiosyncrasies, the learners at both proficiency levels show little L1>FL transfer, overall using frequent Path verbs, but only rarely lexicalizing Path-and-Manner. Uses of expressions outside of the verb do not follow the patterns of either L1 or FL. The discussion focuses on different factors that might interact with typological constraints in FL acquisition.
Cette étude examine l’impact des contraintes typologiques sur l’acquisition d’une langue étrangère afin d’explorer l’hypothèse d’un transfert conceptuel de la L1 dans l’acquisition de la LE. En nous appuyant sur la distinction de Talmy entre les langues-V et les langues-S, nous examinons une situation expérimentale contrôlée, où les apprenants du français ainsi que les locuteurs natifs (russophones et francophones) devaient décrire des animations montrant des déplacements volontaires variant selon leurs trajectoires (MONTER, DESCENDRE, TRAVERSER). Les résultats concernant les natifs montrent qu’en français, les verbes expriment souvent la Trajectoire, mais parfois lexicalisent Manière-et-Trajectoire, tandis que le russe utilise des structures -S, -V et « mixte ». Bien que les descriptions des apprenants contiennent des formes idiosyncrasiques, nos résultats montrent peu de transfert de la L1. En outre, les apprenants emploient des expressions en dehors du verbe principal qui ne s’apparentent ni à leur L1, ni à leur L2. La discussion tient compte des facteurs qui interagissent avec les contraintes typologiques en ALE.
Fichier principal
Vignette du fichier
Langages 2012 pre-print Iakovleva and Hickmann.pdf (910.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01247795 , version 1 (09-01-2018)

Identifiers

Cite

Tatiana Iakovleva, Maya Hickmann. Contraintes typologiques dans l’acquisition d’une langue étrangère : L’expression du mouvement chez les apprenants russophones du français. Langages, 2012, 188 (4), pp.41-57. ⟨10.3917/lang.188.0041⟩. ⟨hal-01247795⟩
135 View
257 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More