The 2000s "State Feminists" In South Korea Through Han Myung-sook's Lens: Emergence, Networks and Effects - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

The 2000s "State Feminists" In South Korea Through Han Myung-sook's Lens: Emergence, Networks and Effects

Les « féministes d'État » des années 2000 en Corée du Sud par le prisme de Han Myung-sook : émergence, réseaux et effets

(1, 2, 3, 4)
1
2
3
4

Abstract

The 2000s in South Korea was marked by the accelerated institutionalization of the women’s cause, in particular with the successive creation of two bureaucratic bodies: the Special Commission on Women in 1998, and later, the Ministry of Women in 2001. Through the establishment of these bodies –inspired by the “gender mainstreaming” approach which opened up a new field of activism– feminist activists integrate the State as “bureaucrats” by asserting their militant capital and skills, and by deploying their networks within the State. As such, these "State feminists" contribute to amending emblematic laws in favor of gender equality all the while jointly leading reform movements with feminists outside the State. In this context, the South Korean “women’s cause field" starts to change, dominated until then by feminist organizations. Han Myung-sook, formerly head of the Ministry of Women, is one of the bureaucrats who represents this feminism "from above" of the 2000s. Through the lens of this feminist activist, this paper wishes to retrace this period during which emerge “State feminists” to better understand the current configuration of feminist movements in South Korea. Relying on the reconstitution of the social trajectory of Han and her associates, it aims, on the one hand, to look at the social and political conditions which allow them to converge onto the political field and, on the other hand, to examine the way in which they position themselves within the State, in order to grasp the effects of this “State feminism” of the 2000s.
Les années 2000 en Corée du Sud sont marquées par l'institutionnalisation accélérée de la cause des femmes notamment avec la création successive de deux instances : la Commission spéciale sur les femmes en 1998, puis le ministère de la Femme en 2001. La mise en place de ces instances inspirées de la démarche « gender mainstreaming » offrant un nouveau terrain de militantisme, des militantes féministes s'intègrent au sein de l'État en tant que « bureaucrates » en faisant valoir leur capital militant et leurs compétences, et en y déployant leurs réseaux. Ces « féministes d'État » contribuent alors à réformer des lois emblématiques en faveur de l'égalité des sexes, et ce, en menant conjointement des mouvements réformistes avec des féministes à l'extérieur de l'État. Ainsi, se reconfigure l'« espace de la cause des femmes » sud-coréen dominé jusqu'alors par des organisations civiles féminines et féministes. Han Myung-sook, anciennement à la tête du ministère de la Femme, fait partie de ces bureaucrates et représente ce féminisme « d'en haut » des années 2000. Par le prisme de cette militante féministe, la présente communication souhaite retracer cette période pendant laquelle émergent des « féministes d'État » pour mieux appréhender la configuration actuelle des mouvements féministes en Corée du Sud. S'appuyant sur la reconstitution de la trajectoire sociale de Han et de ses collaboratrices, il s'agit précisément, d'une part, d'examiner les conditions sociales et politiques qui leur permettent de reconverger vers le champ politique et, d'autre part, d'interroger la manière dont elles se positionnent au sein de l'État, afin de cerner les effets de ce « féminisme d'État » des années 2000. Mots-clés : féministes d'État, gender mainstreaming, ministère de la Femme, société sud-coréenne
Not file

Dates and versions

hal-03564912 , version 1 (22-02-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03564912 , version 1

Cite

Kyung-Mi Kim. Les « féministes d'État » des années 2000 en Corée du Sud par le prisme de Han Myung-sook : émergence, réseaux et effets. Workshop « La voix des femmes en Asie(s) », IrAsia, Aix-Marseille Université, Nov 2021, Aix-en-Provence, France. ⟨hal-03564912⟩
66 View
4 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More