Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

« Le "mariage international" en Corée du Sud : conditions familiales et nationale pour le choix d’un conjoint étranger »

Résumé : Le choix d’un conjoint étranger dans le cadre du « mariage mixte » sud-coréen ne se rapporte pas seulement à l’appréciation personnelle de l’individu concerné, mais aussi aux conditions familiales et nationale en fonction desquelles l’individu met en place ses stratégies matrimoniales. Le mariage entre les femmes coréennes et les militaires américains apparu au milieu des années 1940, suite à l’installation des bases militaires américaines, montre comment le contexte historique du pays conditionne le choix d’un conjoint étranger. Toutefois, l’apparition de ce type de mariage s'accompagne de représentations sociales négatives à l’égard du « mariage mixte » en général. Ces représentations, tout en continuant d’entretenir l’inégalité sociale des sexes ancrée depuis longtemps dans cette société, deviennent aussi un des paramètres à considérer pour ces femmes coréennes se mariant à un étranger. Quant aux hommes coréens, leur devoir familial et l’importance accordée à la succession agnatique dans cette société ne favorisent pas leur mariage avec une femme étrangère. Mais depuis le début des années 1990, période où la persistance du célibat masculin devient un problème social en termes de reproduction des descendants coréens et aussi de garantie d’une croissance stable de la population, le « mariage mixte » des hommes coréens avec des femmes venant d’autres pays asiatiques est socialement encouragé à l’échelle nationale.
Complete list of metadata

https://hal-univ-paris.archives-ouvertes.fr/hal-03278756
Contributor : Kyung-Mi Kim <>
Submitted on : Monday, July 5, 2021 - 8:59:47 PM
Last modification on : Friday, July 16, 2021 - 4:30:28 PM

Files

Chapitre d'ouvrage_Kyung-mi KI...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03278756, version 1

Citation

Kyung-Mi Kim. « Le "mariage international" en Corée du Sud : conditions familiales et nationale pour le choix d’un conjoint étranger ». in Catherine Capdeville et Delphine Ortis (dir.), Les institutions de l’amour : Cour, amour, mariage. Enquêtes anthropologiques en Asie et dans l’océan Indien, Paris, Presses de l’Inalco, 2018, p. 69-95., 2018. ⟨hal-03278756⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

4