Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Pour un cinéma de poésie : La figure du chiasme chez Agnès Varda

Résumé : En artiste, « dont le ressort et le travail sont l’imaginaire même », Varda mène une réflexion sur ce qu’est une image, et fait de ses films des albums d’images de tous horizons qu’elle accole et colle avec poésie. Dans cette esthétique du montage à la fois discursif et reposant sur un jeu de correspondances, auquel la cinéaste ajoute un commentaire fait de jeux de mots et de citations poétiques, la figure du chiasme est prédominante. Figure de construction en forme de croix, elle fonctionne comme une agrafe sui relie l’image picturale, photographique ou cinématographique au tissu filmique principal par un jeu de symétrie complexe. Le chiasme figure le geste créateur de la cinéaste qui retourne l’image comme une carte postale et tend un miroir qui établit un point de rencontre entre soi et les autres, le cinéma et les autres arts.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-univ-paris.archives-ouvertes.fr/hal-03250955
Contributor : Nathalie Mauffrey <>
Submitted on : Saturday, June 5, 2021 - 2:47:17 PM
Last modification on : Thursday, June 10, 2021 - 10:50:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03250955, version 1

Citation

Nathalie Mauffrey. Pour un cinéma de poésie : La figure du chiasme chez Agnès Varda. CinémAction, Cinémaction ; Filméditions ; Corlet, 2015, L'écran poétique, pp.68-77. ⟨hal-03250955⟩

Share

Metrics

Record views

19