Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Psychanalyse et normativité : la question cisgenre

Résumé : La psychanalyse peut, depuis Freud, être définie comme une pratique qui subvertit le discours en vigueur, dans la mesure où elle souligne les impasses du sexuel face à l’illusion du contrôle de soi. De plus, il n’est pas hasardeux de dire que la psychanalyse se décrit elle-même comme un savoir subversif. Constatons ainsi qu’une bonne partie de la stratégie d’implantation de la psychanalyse dans la culture se fait à partir d’un discours dans lequel elle se positionne contre la norme. Le fait de se décrire comme une troisième révolution copernicienne par Freud (1917) et comme occupant la place donnée à ce qu’on qualifie d’excommunication de l’IPA à l’intérieur du lacanisme ne sont que deux exemples d’une stratégie discursive qui suppose une analogie entre la subversion, qui est constitutive de la clinique et le lieu que le savoir psychanalytique occupe face à d’autres formes de connaissanc
Complete list of metadatas

Cited literature [19 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-paris.archives-ouvertes.fr/hal-02530101
Contributor : Laurie Laufer <>
Submitted on : Tuesday, April 7, 2020 - 11:41:56 AM
Last modification on : Saturday, October 3, 2020 - 3:57:45 AM

File

CM_097_Psychanalyse et normati...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Citation

Pedro Ambra, Laurie Laufer, Nelson da Silva Junior. Psychanalyse et normativité : la question cisgenre. Cliniques méditerranéennes, ERES 2018,  97 (1), pp.229. ⟨10.3917/cm.097.0229⟩. ⟨hal-02530101⟩

Share

Metrics

Record views

48

Files downloads

69