Prospection et rétrospection : une question de point de vue - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Recherches en linguistique étrangères, Annales littéraires de l'université de Besançon Year : 2002

Prospection et rétrospection : une question de point de vue

(1)
1

Abstract

Cet article vise à contraster le futur français et ses équivalents en anglais dans le récit historique et dans la fiction. Comment le futur simple, marqueur de visée, peut-il construire la rétrospection ? Cette rétrospection estelle nécessairement exprimée en anglais ? Les contraintes sont-elles du même ordre dans un texte d'histoire et dans un texte de fiction ? Peut-on fixer une frontière précise entre histoire et fiction et fonder cette distinction sur des critères linguistiques ? Nous verrons que prospection et rétrospection impliquent respectivement une prise en charge de l'énonciateur fictif et de l'énonciateur origine dans des modes de repérage distincts. En fait, la rétrospection, symptomatique du français, témoigne d'un commentaire, au sens défini par J. Guillemin-Flescher (1981 : 418-420). Le futur manifeste de façon cruciale l'interaction des paramètres temporel et subjectif dans la structuration de l'énonciation. La valeur soit prospective soit rétrospective dépend de l'articulation de ces deux coordonnées, comme le laisse entendre E.
Fichier principal
Vignette du fichier
prospection et retrospection.pdf (401.79 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01227144 , version 1 (19-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01227144 , version 1

Cite

Agnès Celle. Prospection et rétrospection : une question de point de vue. Recherches en linguistique étrangères, Annales littéraires de l'université de Besançon, 2002, Langues et cultures en contact : Traduire e(s)t commenter, 22, pp.45-56. ⟨hal-01227144⟩
72 View
27 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More