Bref aperçu sur l'histoire de l'étude des parties du discours en vietnamien - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Histoire Epistémologie Langage Year : 2004

Bref aperçu sur l'histoire de l'étude des parties du discours en vietnamien

(1) , , ,
1

Abstract

Grammatical Studies on Vietnamese can be grouped together under four headings. This paper will examine the most representative works belonging to all four of them : 1. Alexandre de Rhodes : Dictionarum annamiticum, lusitanium et latinum, Rome 1651 ; Trương Vĩnh Ký : Grammaire de la langue annamite, Saigon 1883. 2. MM. Grammont et Lê Quang Trình : Etudes sur la langue annamite, t. MSL, t. 17, Paris 1911-1912. 3. Lê Văn Lý : Le parler vietnamien, Huong Anh, Paris 1948. 4. Comité d’État des Sciences Sociales du Viet Nam : Grammaire de la langue vietnamienne, Hanoi, 2000. The influence of Latin and French models can be felt respectively in the works of Alexandre De Rhodes and Trương Vĩnh Ký. Conscious of the mistakes made by their predecessors, M. Grammont and Lê Quang Trình start in a different direction and they totally reject the use of grammatical categories for describing the Vietnamese language. The work by Lê Văn Lý is an important milestone in the linguistic study of the Vietnamese language. He is the first Vietnamese linguist to establish the existence of word classes in his mother tongue based on their possible combination with witness-words. Vietnamese grammar has then evolved with the contribution of linguists under the guidance of Nguyễ̃n Kim Thản and of Nguyễn Tài Cẩn. By adopting semanticosyntactic criteria, these linguists provide an acceptable solution to the problem of the classification of words in Vietnamese.
Les études sur la grammaire de la langue vietnamienne peuvent être groupés en quatre tendances. Les oeuvres les plus représentatives de ces quatre tendances que nous allons étudier dans cet article sont lessuivantes : 1. Alexandre de Rhodes : Dictionarum annamiticum, lusitanium et latinum, Rome 1651 ; Trương Vĩnh Ký : Grammaire de la langue annamite, Saigon 1883. 2. MM. Grammont et Lê Quang Trình : Études sur la langue annamite, MSL, t. 17, Paris 1911-1912. 3. Lê Văn Lý : Le parler vietnamien, Huong Anh, Paris 1948. 4. Comité d’État des Sciences Sociales du Viet Nam : Grammaire de la langue vietnamienne, Hanoi, 2000. Les modèles du latin et du français se font sentir dans les deux ouvrages d'Alexandre de Rhodes et de Trương Vĩnh Ký. Conscients des erreurs de leurs prédécesseurs, M. Grammont et Lê Quang Trình s'engagent sur une autre voie : ils rejettent totalement l'idée qu'il existe des catégories grammaticales en vietnamien. L'ouvrage de Lê Văn Lý marque une étape importante dans l'étude linguistique de la langue vietnamienne. Il est le premier linguiste vietnamien à établir des classes de mots de sa langue maternelle à partir de leurs possibilités combinatoires avec les mots témoins. La grammaire vietnamienne a ensuite fait des progrès avec les linguistes vietnamiens sous la direction de Nguyễ̃n Kim Thản et de Nguyễn Tài Cẩn. En se fondant sur des critères sémanticosyntaxiques, ces linguistes apportent une solution assez satisfaisante à la classification des mots dans une langue comme le vietnamien.
Not file

Dates and versions

hal-01222811 , version 1 (30-10-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01222811 , version 1

Cite

Xuyên Lê Thi, Thị Quyên Phạm, Quang Viet Ðỗ, Văn Bich Nguyễn. Bref aperçu sur l'histoire de l'étude des parties du discours en vietnamien. Histoire Epistémologie Langage, 2004, 26 (1), pp.137-158. ⟨hal-01222811⟩
95 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More